dimanche 19 août 2012

Funeral-crashing dropout with a ghost friend

[Vous voudrez ptet relire ça pour tout bien comprendre à ce qui suit]
[Ou alors ptet que vous faites partie des gens qui n'ont pas besoin de comprendre les choses dans la vie et sachez que je vous envie]

Une journée à émotions fortes et une nuit qui n'avait pas très envie de descendre en dessous des 30 degrés.

Je me suis allongée, les bras en croix, trempée. Comme ce héros d'un livre très mal écrit, celui qui m'a le plus touchée au monde, cela dit.

J'ai réalisé un peu tard que ma douche ne produisait pas véritablement d'eau froide. J'ai donc pris une douche tiède.

A ce moment au croisement de l'alcool, de l'épuisement physique, du nervousbreakdown et du soulagement de savoir que bientôt, j'allais m'évanouir.

Je ne sais pas m'endormir, alors je me pousse dans mes retranchements et le manque de sommeil l'emporte. C'est dans ces moments là qu'ils reviennent.

"Jooooohnsooooooooooon !!!
_ Non, Cerveau, tu n'es pas entrain de fondre.
_ Je vais couler par tes oreilles et me répandre jusqu'à la multiprise et ON PRENDRA FEU !
_ Tu penses toujours à des trucs cool avant qu'on s'endorme, c'est ça que j'aime bien chez toi.
_ Enlève des vêtements !!
_ Non. J'ai ouvert la fenêtre. Il faut attendre.
_ Si on doit attendre je vois même pas ce qu'on fout à regarder le plafond...
_ ...et pourquoi j'ai toujours pas mis le DVD du Phantom encore, je sais...
_ Ah. Quand même. Ca faisait plus de 24h. On a failli se sevrer malgré nous.
_ Dis, c'est pas une vieille idée de Coeur de regarder ça en boucle ? Parce que ça te ressemble pas des masses le mode repeat. Fallait toujours que tu voies des nouveaux trucs et que tu les amalgames avec d'autres trucs pour faire un troisième truc qui ressemblait à rien et que t'abandonnais au beau milieu.
_ Comme notre roman ? Notre court-métrage et maintenant notre comédie musicale ?
_ Ouais. C'pour ça que je pense que Coeur est pas étranger à l'affaire.
_ Oh tu sais depuis la dernière fois j'ai plus de nouvelles. 
_ Je l'ai pas vomi pourtant, il doit toujours être quelque part.
_ Il doit être en mort cérébrale... ....Héhéhéhéhéhé.
_ Mouais. On est bien sans lui aussi.
_ T'as compris ma blague ? C'est le Coeur et moi je suis le Cerveau et j'ai dit "mort cérébrale", t'as compris ?
_ J'ai toujours eu peur que sa connerie soit infectieuse.
_ Bon. D'accord. T'es pas d'humeur. Mais moi j'en ai ras le bol d'être sur le même dossier depuis trois mois et demi.
_ Le Phantom ?
_ Nan.
_ Oscar Wilde ?
_ Nan.
_ Je déconnais, bien sûr qu'on en aura jamais marre d'Oscar. Bon, c'est quoi ce qui te préoccupe ?
_ Genre tu sais pas. Genre Bouche ne parle pas que de ça. Genre Yeux sont pas exténués à force de se réveiller en larmes à 4h du mat'. Genre Coeur s'est pas barré dans le fin fond d'Estomac qui lui même refuse d'avoir de l’appétit pour autre chose que ce que Foie lui dicte !
_ Pourquoi on s'est fait jeter.
_ Wala.
_ Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?
_ Je veux que tu me dises pourquoi.
_ ...Pourquoi.
_ Ah oui, très bien, je vois qu'on a tous le même humour. 
_ Techniquement on est la même personne. On est juste en kit.
_ HARRINGTON.
_ Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.
_ Oui ? 
_ Oh putain on a réveillé Coeur.
_ Hey there, bien dormi ? Parce que t'es le seul.
_ Ventricule gauche a essayé d'étouffer ventricule droit, c'était pas beau à voir. Qu'est-ce que je peux faire pour vous ce soir ? On va regarder le Fantôme de l'opéra ? Non parce que si c'est ça je m'endors jusqu'à Point of no return ça servait à rien de m'appeler main'nant.
_ Il y a Cerveau qui tourne en rond et qui voudrait des réponses.
_ Ouais, et moi j'aimerais Tom Hiddleston une rose entre les dents sur le toit de l'opéra Garnier.
_ On t'a jamais dit que de tout le corps humain, tu es ce qui se rapproche le plus d'un fonctionnaire bossant pour Pôle Emploi ?
_ Et on t'a jamais dit, dans toute ta brillante carrière d'à peu près génie, que tu valais pas mieux que nous, et que ton égo c'est comme du plaqué or sur ta connerie en plomb ? 
_ T'es même pas un organe !
_ Woh les mecs, on va se calmer tout de suite...
_ Je peux pas. Les voisins ont mis la musique trop fort, la basse me fait sursauter. 
_ Tapette.
_ Q.I d'huître !
_ Je vais mettre tout le monde d'accord : je ne vous aime ni l'un ni l'autre. Maintenant, revenons en au schmilblick comme ça je peux mettre play, tout le monde peut plonger dans la léthargie profonde et oublier que dans deux ou trois heures on va se réveiller en sueur en se demandant pour la 666ème fois ce qui s'est passé.
_ Baaaaah ce qui s'est passééééé, euh, c'eeeest, qu'il t'aimait trop fort et que ça lui a fait peur.
_ ET C'EST A MOI QU'ON FAIT DES REMONTRANCES SUR L’OBÉSITÉ DE L'EGO !!!
_ Oui non, ça c'est la théorie d'une fille qui a encore 12 ans dans sa tête. On a décidé que son avis c'était de la merde une fois qu'on s'est fait largués alors qu'elle nous avait dit qu'on était aimées et qu'on rendait le garçon heureux. Oh et quand elle a dit qu'avant New York c'était le meilleur moment pour qu'on se fasse jeter. Un esprit clairvoyant.
_ Baaaah ce qui s'est passééé c'est, euh, que, il est gay.
_Pardon d'interrompre mais y a les zones érogènes qui me signalent que non. 
_ Et bah c'est parce qu'il s'est enrôlé dans l'armée pour aller libérer le Vietnam et qu'il a pas osé nous l'avouer et que... NON MAIS JE SAIS PAS MOI. Déjà que c'est MOI qu'on brise à chaque fois, ou qu'on déchire, ou qu'on éparpille, faudrait voir à pas trop en demander !
_ Y a pas quelqu'un d'autre à qui on peut poser la question ?
_ Y a bien le petit nouveau.
_ Evariste "4cm" Johnson ? L'hématome ?
_ Yep.
_ Mais il s'est pas résorbé ?
_ Ah sisi, mais il est toujours là, tout petit, tu peux pas le sentir au toucher, mais il est pas parti, il a trouvé ça fun alors il est resté.
_ Ok. Et qu'est-ce qu'il en pense ?
_ HeY LeS CoPaInS ! 
_ Oh putain.
_ Ah bah oui il a été un peu cabossé par la septième marche. Mais dans l'ensemble il arrive à peu près à s'exprimer.
_ On JoUe ToUjOuRs à "Je SuIs Un FoEtUs" ?
_ Non non. On a arrêté ça, ça marchait trop bien. C'est devenu gênant après les 30 premiers faire-part de félicitations.
_ Non, en fait, on veut te demander, toi qui est arrivé après la bataille, ton avis sur pourquoi on s'est fait jeter comme des vieilles merdes par un garçon qui, quitte à bien faire les choses, a tenu à dire de la merde dans son mail de rupture et à nous faire du mal d'exprès par la suite, juste pour le fun, en se vantant d'avoir pécho et en parlant de notre intimité à un étranger qu'il détestait à la base ?
_ Je n'aurais pas résumé ça de la sorte mais si tu insistes, Coeur, oui, c'est à peu près ça.
_ LoL. BeH. Ca ArRiVe ! Il NoUs AiMaIt PaS aSsEz Et On LuI a FaIt PeUr A fOrCe D'eTrE tRoP nOuS mEmE. FaUt PaS fAiRe Ca. PaS aVaNt Le MaRiAgE LoL !
_ Alors je suis désolé d'être le porte parole des organes mineurs en de telles circonstances, mais y a les zones érogènes qui demandent si ça a pas à voir avec le fait qu'on attendait d'avoir fait le test du sida pour faire des trucs de ouf malade ?
_ Oui alors là on va se calmer tout de suite ou je deviens féministe !
_ BeH c'EsT pAs GrAvE, FaUt PaS s'En FaIrE eT aTtEnDrE dE ToMbEr SuR uN aUtRe !
_ Non.
_ Non.
_ NAN !
_ LoL jDçJdR a TcHo LeS mEcS !
_ Il est complètement con le petit nouveau, non ?
_ Et tu t'attendais à.... ?
_ JE SUIS PAS LE PLUS CON VOUS AVEZ VU !
_ C'est vrai, et devant toi y a les pieds aussi. Et le sens de l'orientation, mais je sais pas s'il compte.
_ Bon, on s'encule ou on regarde une comédie musicale ?
_ CERVEAU !
_ Maiiiis j'ai trooop chaaaaauuuuud ! Je vais fondre et sortir par tes narines et t'étouffer et...
_ Les écouteurs vite...


_ Ouf.

1 commentaire:

  1. The Phantom of the opera is there, inside your mind ...

    RépondreSupprimer

Veuillez écrire un truc après le bip visuel : BIP